• Vétérinaire sans Frontières !

    Vétérinaire sans frontière !

    199 $$$ si vous souhaitez effectuer le 2ème choix ajoutez : 150 feez + 50 $$$

     

    Salut les aventurières !
        

         Pour cette nouvelle aventure, notre doll se rend aux 4 coins du monde pour remplir son rôle de : Vétérinaire sans frontières !
         Dans cette quête, découvrez toutes sortes d'animaux dans les plus beaux paysages du monde !

         Finissez cette quête et remportez un maximum de cadeaux :

    • Des animaux interactifs pour les faire grandir et rajeunir à volonté !
    • La nouvelle pièce Chine à retrouver dans le thème "Voyage".
    • La pièce Nouvelle-Calédonie (ou son extension si vous avez déjà la pièce) à retrouver dans le thème "Voyage".

         Cette aventure nécessite un choix de votre part, pour accèder au 2 choix, il faudra utiliser150 Fee'z.
         Au fur et à mesure que vous progressez dans l'histoire, le passage des étapes nécessite de plus en plus de prérequis, mais en contrepartie, les cadeaux sont de plus en plus beaux !
        Vous serez amenée à répondre à des questions énigmes en lien avec l'histoire pour gagner des cadeaux bonus !

    http://blog.feerik.com/wp-content/uploads/2013/06/concours_veterinaire.png

     


         Au commencement

         Je viens tout juste de terminer mes études de vétérinaire. Ces quelques années ont été les plus difficiles de mon existence mais, depuis toute petite, je rêve de faire ce travail. Alors, au prix de nombreux sacrifices et d’heures passées à réviser inlassablement mes polycopiés, me voici aujourd’hui capable d’ouvrir mon propre cabinet !

         Cependant, je nourris un autre rêve depuis bien longtemps. J’ai toujours eu envie de découvrir le monde, de rencontrer d’autres cultures, d’observer les animaux sauvages, de me perdre dans les paysages les plus grandioses... Je me sens investie pour sauvegarder ce qu’il nous reste de notre belle planète.

         Je pense que nous devrions tous nous sentir concernés. 

         L’impact de notre quotidien n’a pas d’effets uniquement sur le climat mais aussi sur les plantes et les animaux... 25% des mammifères et un oiseau sur huit sont menacés d’extinction !Des espèces ont déjà disparu, d’autres ne survivent que dans des réserves ou des zoos construits par les mêmes hommes qui détruisent ailleurs...

         J’ai déposé ma candidature pour faire partie des militants de l’association qui lutte pour protéger les animaux en danger dans le monde entier. Je sais que c’est un combat qui doit être mené et cela donne un sens à ma vie et à ce pour quoi je suis ici. 

         Ma mère voit ça d’un mauvais œil. Elle pensait que sa fille aurait une vie bien rangée, après des études bien sages. Au lieu de cela voici que sa progéniture parle de changer le monde et de vivre des aventures !

         Avec mes compétences, l’association a accepté que je parte aux quatre coins du monde pour soigner les animaux protégés.

         Ma première intervention se déroulera dans un groupe de soigneurs d’un parc animalier, dans l’Arctique. Pas facile comme première destination ! J’ai intérêt à prévoir de quoi me tenir chaud ! -50°C ça pique !

         Mais je suis prête à relever le défi ! À cette température, la moindre erreur peut être fatale... Savez-vous qu’il faut multiplier les couches de vêtements amples, et que c’est l’air qui circule entre les couches qui réchauffe votre corps ? Donc bonjour l’effet bibendum, et au revoir l’effet fashionista ! J’ai aussi acheté une chapka, pour protéger ma tête. Quatre vingts pour cent de la chaleur se perd par la tête, alors hop hop, un bon bonnet bien chaud !

         Billet en poche, je pars à l’aéroport !

    Objectifs : posséder l'un des objets suivants :

    Question : A quoi est due la fonte des glaces ?

    => au réchauffement climatique

    => à la danse des esquimaux

    => au piétinement des ours polaires

    Cadeaux :      (cadeau bonus : )

     

         L'ours polaire

         Moi qui ai toujours préféré les pays chauds, me voici servie en dépaysement... 

         Arrivée au Spitzberg, le froid est saisissant ! Dans l’aéroport je me dépêche de me changer pour affronter l’extérieur ! Longyearbyen est la seule ville de la région ; deux mille cinq cents habitants seulement ! Pas le meilleur lieu pour les soirées branchées ; ça tombe bien, je ne suis pas venue pour ça ! 

         Le parc animalier se trouve dans la toundra. Les glaciers y sont énormes. La faune est particulièrement dense, mais je vais travailler surtout sur l’espèce emblématique du Spitzberg, l’ours polaire ! Ma rencontre avec ce seigneur du grand nord m’angoisse et m’excite à la fois ! 

         Il en existe trois mille individus dans la région. Franck m’attend à la sortie. Pendant le trajet jusqu’au parc, ce passionné me donne déjà des infos sur ce grand carnivore.

         L’ours polaire est un solitaire. Il peut peser jusqu’à 500 kg. Contrairement à l’ours brun, il a une très bonne vue et peut vous charger, même s'il est à plusieurs centaines de mètres. Sa blancheur lui sert de camouflage. Je suis prévenue, une confrontation directe avec l'ours blanc ne pardonne pas.

         L’épaisse couche de graisse qui se trouve sous sa peau lui permet de résister à des températures extrêmement basses et de passer de longues périodes sans se nourrir. 

         Pourtant la population des ours polaires diminue dangereusement dans l’Arctique... La banquise fond à une vitesse alarmante, privant l’ours de son milieu naturel. Il doit ainsi jeûner plus longtemps, sa santé se détériore et il a moins de petits.

         Au centre, chaque année, pendant plusieurs semaines, nous devons répertorier les ours encore présents en traversant l’Arctique pour leur placer des colliers traceurs. On peut ensuite les suivre par satellite et, ainsi, évaluer l’impact des hommes sur cette espèce grâce à une équipe de scientifiques.

         En plus du réchauffement climatique, l’ours est menacé par les polluants pétroliers déversés dans les océans... La fourrure de l’ours est un bon isolant, mais le contact avec le pétrole réduit cette capacité et met donc l’animal en danger.

         Depuis plusieurs semaines, nous répertorions avec Franck les ours de la région. La rencontre est, à chaque fois, un moment privilégié où le temps semble s’arrêter. Nous avons toujours les mêmes gestes, toujours le même professionnalisme. Endormir la mère à l’aide d’une sonde, sortir les petits, les compter, mettre les colliers et reposer les petits avec leur mère. Une seule erreur de timing et c’est le drame.

         Aujourd’hui nous revenons sans prononcer un seul mot, les yeux remplis de larmes. Dans mes bras, un petit bébé ours abandonné. Sa maman a été tuée par des chasseurs. La chasse est pourtant réglementée, mais il existe encore des braconniers, ou des conflits entre hommes et animaux, que l’association essaye d’enrayer.

         Il ne pèse pas plus de 4 kg. Nous devrons le chouchouter pour qu’il atteigne un poids normal !

         Je suis triste car je sais que ce petit ours sera le seul à payer le prix de notre cruauté, en passant le reste de sa vie dans un de nos zoos, par notre faute. 

         J’aimerais que cela n’arrive plus.

    Objectifs : posséder l'un des objets suivants :

    Question : Lequel de ces ours est le plus dangereux pour l'homme ?

    => L'ours brun

    => L'ours polaire

    => L'ours en peluche

    Cadeaux :

                  (cadeau bonus : ) 

     

         Les carpates

         L’association a décidé de m’envoyer dans les Carpates pour poursuivre mes missions. J’ai quitté mes amis du centre de Spitzberg à contre-coeur. Mais savoir que je les reverrai l’année prochaine me console.

         Cette fois, le climat est plus classique. Les Carpates, je pense tout de suite à Vladimir Tepes, l’empereur qui a inspiré le personnage de Dracula... Cela ne me met pas vraiment en bonne condition pour découvrir ce pays, mais cela attise ma curiosité ! 

         Pour le coup, je suis assez surprise par les paysages qui s’offrent à moi. Loin de l’image lugubre que je m’en faisais, je vois des forêts luxuriantes et des villages tout mignons. Tant pis, mes gousses d’ail et mon crucifix resteront dans ma valise !

         Je rejoins un parc animalier dans lequel une équipe de scientifiques répertorie les animaux de la région. Le plus souvent nous partons avec des trappeurs et nous dormons à la belle étoile.

         Les montagnes abritent de nombreuses espèces de carnivores. Entre la déforestation et le braconnage, ces espèces ont bien du mal à survivre. Leur nombre se réduit dangereusement, les poussant à se battre pour se partager le peu d’environnement qu’il leur reste. Ours, loups et lynx sont en danger !

         L’association lutte pour préserver des zones protégées dans cette région car, avec l'essor du tourisme, les conséquences sont désastreuses.

         Encore une fois l’humain prend ce qui ne lui appartient pas et impose son mode de vie, quitte à tout détruire.

         Nous observons les animaux sauvages et nous les suivons pour comprendre leur mode de vie et les changements qu’ils opèrent pour s’adapter aux menaces qui pèsent sur eux.

         Je me sens moins en danger ici qu’avec l’ours polaire. Ce sont des carnivores mais ils sont moins impressionnants. Se retrouver nez à nez avec un ours brun peut, dans la majorité des cas, bien se passer si l’on connaît les bons gestes. Il a une mauvaise vue et il est peureux.

         Il est fort improbable de “tomber” sur un groupe de loups. Ils sont très craintifs et évitent de croiser l’homme.

         L’autre jour nous avons pu observer un groupe de loups, dans notre cache. J’ai vu un louveteau s’essayer au hurlement. C’était émouvant et amusant à la fois ! C’est pour ces moments précieux que je ne regrette pas mon choix !

    Objectifs : posséder l'un des objets suivants :

    +     posséder l'un des objets suivants :

    +     posséder l'un des objets suivants :

    Question : Que faut-il faire si l'on se retrouve nez à nez avec un ours brun ?

    => Faire le mort

    => Prendre les jambes à son cou et courir aussi vite que possible

    => Faire de grands gestes pour se grandir et reculer doucement, sans lui tourner le dos, en parlant fort

    Cadeaux :      (cadeau bonus :   )

     

     

         Gorilles dans la brume

         Quand l’association m’a missionnée pour que je parte au Rwanda apporter des soins aux grands gorilles des montagnes, j’étais folle de joie !

         Cela fait des années que je veux aller à la rencontre de ces grands mammifères, et voilà l’occasion rêvée. 

         Je vais devoir être prudente, le Rwanda est une région instable. Il me faudra gérer ma mère avec subtilité... 

         Je me souviens du livre de Dian Fossey (une de mes lectures de chevet). J’ai beaucoup d’admiration pour cette femme forte qui s’est battue pour ses convictions et ses gorilles, au prix de sa vie.

         Je prends avec moi tout le nécessaire, et surtout une trousse à pharmacie bien remplie. Je trouve un logement dans un lodge du parc national des forêts, au flanc des volcans de Virunga. On comptait seulement quatre cent quatre vingt individus en 2012, dans la région. Le gorille des montagnes est en danger critique d’extinction. 

         Le braconnage illégal, les maladies transmises par l’homme, la déforestation, ou encore les projets d’exploration pétrolière, rendent sa survie incertaine.
    Son crâne et ses mains se vendent à prix d’or. Il est parfois massacré uniquement pour ça...

         Heureusement, Dian Fossey a mis en place un grand réseau de protection. Des hommes peuvent venir voir les gorilles, ce qui permet de les protéger puisque cela contribue à créer des emplois pour accueillir et guider les touristes. L’association de Dian Fossey permet de parrainer un gorille et de financer sa protection.

         Je me suis liée d’amitié avec un petit bébé gorille. Recueilli par les soigneurs du parc après que sa famille ait été massacrée, nous lui apportons tout l’amour et le soin que nous pouvons. J’espère que nous arriverons à l’intégrer dans un groupe de gorilles sauvages. En attendant, il me donne beaucoup d’amour et il reste souvent niché contre moi pour me faire de gros câlins.

         Kibenbé, une petite fille qui nous aide aux tâches courantes au camp, adore m’accompagner quand je m’occupe des jeunes gorilles.

         J’aime discuter avec elle. Malgré son jeune âge, elle est bien plus mâture que beaucoup de jeunes adolescents de chez nous ! Et puis elle aime apprendre. Elle prend tout ce qu’on lui donne comme une bénédiction ; ça fait plaisir et ça remet les pieds sur terre !

         Lorsque je quitte le camp, je lui promets de ne pas l’oublier et de lui envoyer souvent de mes nouvelles.

    Objectifs : posséder l'un des objets suivants :

    +     posséder l'un des objets suivants :

    +     posséder l'un des objets suivants :

    Question : Qui était Dian Fossey ?

    => Une chanteuse de pop

    => Une éthologue américaine

    => Une femme politique

    Cadeaux :                     (cadeau bonus : ) 

           x 2

     

         Brazil !

         Cette fois, je fais la tournée des pays chauds ! Mon premier amour ! L’association m’a demandé de rejoindre un autre membre, Rafael, dans la région des forêts, sur la côte atlantique.

         Je suis logée dans un superbe lodge suspendu dans la forêt brésilienne. Je vous l’accorde, il ne faut pas avoir le vertige, mais la chaleur est moins étouffante, là-haut ! La nuit, la jungle fait un joyeux vacarme. Je me suis rapidement procuré des boules quies pour arriver à dormir ! 

         Le centre vétérinaire est tout prêt ; je m’y rends le plus souvent à pied. 
    En plus d’être intéressant et investi, Rafael a le charme brésilien : grand, brun, la peau hâlée, et un sourire chaleureux et super sexy. J’ai bien du mal à me concentrer lorsqu’il est avec moi et je perds parfois mes comptes quand nous recensons les différentes espèces. Il rit souvent pour se moquer de moi et de mes maladresses, ce qui a le don de me rendre encore plus maladroite...

         La jungle est très belle et, grâce aux explications de Rafael, je prends de plus en plus le temps de l’observer et de l’aimer. Je peux rester des heures à observer les petits oiseaux colorés et surtout les tamarins lions.

         Ces derniers sont encore une fois une espèce menacée et font partie des animaux les plus rares au monde !

         Ce petit singe a un pelage qui ressemble à une sorte de crinière, allant du doré au rouge doré. Magnifique !

         Il ne reste que mille six cents tamarins lions dorés à l’état sauvage... La déforestation, l’agriculture et le développement urbain détruisent peu à peu son habitat. Heureusement plusieurs réserves existent pour les protéger.

         Nous nous entendons vraiment bien avec Rafael et notre travail est très efficace ! Tellement que l’association nous demande de partir tous les deux au Cambodge, pendant trois mois.

    Objectifs : posséder l'un des objets suivants :

    +     posséder l'un des objets suivants :

    +     posséder l'un des objets suivants :

    Question : Combien compte-t-on d'étoiles sur le globe du drapeau brésilien ?

    => Vingt quatre

    => Vingt neuf

    => Vingt sept

    Cadeaux : 

                        (cadeau bonus : ) 

      

     

        Cambodge

         Le Mékong est un grand fleuve qui traverse six pays sur quatre mille huit cent kilomètres. Impressionnant ! 

         Nous rejoignons un camp de soigneurs dans une région tropicale du Cambodge.

         La végétation et la biodiversité y sont abondantes ! La nuit, les bruits de la jungle sont assourdissants et nos lits côtoient de grands geckos ! 

         Une nuit lorsque, en me réveillant, je me suis retrouvée nez à nez avec l’un d’eux, j’ai couru comme une folle jusqu’à la chambre de Rafael pour me jeter dans ses bras, en poussant des cris désespérés. 

         Merci de ne pas vous moquer. 

        En plus, je n’avais pas réalisé que j’étais en petite culotte petit bateau à pois roses... Très sexy.

         Rafael ne m’en a pas voulu. Il a ri, puis s’est rendormi en me tenant dans ses bras. Je me suis mise à rêver que nous étions ensemble... Peut être faudra-t-il que je me décide à lui avouer mes sentiments. Et puis, qu’il soit si patient avec une furie qui débarque dans sa chambre à 3h du mat’ pour se jeter sur lui, en lui écrasant la cuisse au passage, avec le regard d’un gecko terrorisé, doit bien signifier que je lui plais un petit peu...

         Demain nous devons aller au marché de Kampot pour amener de quoi déjeuner sur la plage. Je pense que je lui parlerai à ce moment-là.

        Tout le long du marché j’ai le ventre noué. Rafael met ça sur le compte de ma peur de la nuit dernière, ce qui m’arrange. Même si une vétérinaire sans frontière qui a peur des geckos, c’est un peu ridicule.

         En même temps, je me vois mal lui dire : “Non, en fait j’ai mal au ventre parce que j’ai rêvé de toi toute la nuit, que ce n’est pas la première fois et que je n’ai pas le courage de te le dire... Sinon, on prend un peu de poivre ?”

         Pour aller à notre plage, nous empruntons une barque. Rafael est plus beau que jamais, torse nu dans un pantalon fluide de lin blanc. Son mouvement de pagaie fait ressortir ses muscles saillants. Je n’y tiens plus. Je lui lâche tout, d’un trait. Son silence m’angoisse. Il ne dit rien, il se contente de sourire.

        Génial … Tu sens le râteau arriver zocha ?

         Une fois arrivés sur l’île il accroche la barque. Pendant ce temps je marche doucement sur le sable, sans trop savoir où je vais, ni ce que je compte faire ici, maintenant que je suis plus ridicule que jamais. Puis je sens mes pieds décoller du sol et me voici dans les bras de Rafael, ma bouche contre la sienne. Finalement, il faut croire que je lui plais bien !

        C’est génial de partager sa passion avec l’homme qu’on aime.
    Avec Rafael, nous avons des tas d’idées à soumettre à l’association. Nous passons beaucoup de temps avec les institutions sur place pour sensibiliser les habitants aux animaux en danger. La forêt est plutôt en bonne santé, elle sert de refuge aux éléphants, aux léopards et aux tigres. Il faut absolument préserver ça et c’est un combat de tous les instants.

         À deux, nous nous sentons plus forts !

    Objectifs : posséder l'un des objets suivants :

    +     posséder l'un des objets suivants :  

    +     posséder l'un des objets suivants :

    +     posséder l'un des objets suivants :

    Question : Le Cambodge se trouve...

    => Au sud du Vietnam

    => Au sud de la Thaïlande

    => Au nord de la Chine

    Cadeaux :                      (cadeau bonus :)

    http://blog.feerik.com/wp-content/uploads/2013/06/veterinairessfrontiere3.png

                  x 3   x 3         

     

    Quelques mois plus tard, nous recevons un appel de l’association qui nous propose de partir soit en Amazonie, soit en Chine. Le choix est cornélien ! Entre l’aventure totale et les pandas, mon coeur balance...

       ou  

     

         L'Amazonie

         Nous en avons longuement parlé avec Rafael et nous avons décidé de faire nos bagages pour l’Amazonie. Autant dire que j’ai dû tenir le combiné téléphonique très loin de mon oreille quand j’ai annoncé ça à ma mère ! Elle a tout de suite imaginé les pires scénarios possibles : sa fille dévorée par un anaconda géant mangeur d’hommes ; enlevée par une bande de sauvages pour être cuite au feu de bois et saupoudrée d’épices ou kidnappée par un groupuscule de rebelles armés,... Enfin bref, ma mère quoi ! Je crois que de me savoir avec Rafael l’a quand même rassurée un peu. 

         L’Amazonie, c’est pour moi le pays de l’aventure par excellence. Remonter le fleuve en barque, braver la jungle, rencontrer les peuples préservés de notre société absurde... Un pays extraordinaire, le vivier d’une biodiversité exceptionnelle. 

         Mais, quand on regarde les chiffres, il y a de quoi se sentir mal à l'aise : depuis quinze ans, l’équivalent de la surface d’un terrain de football disparaît toutes les sept secondes. Sur cette base, on prévoit la disparition totale de l’Amazonie vers les années 2150. Mais il ne faudra pas attendre cette terrible échéance pour que de nombreuses espèces disparaissent...

         Savez-vous qu’un dixième des espèces connues sur Terre vivent en Amazonie. De quoi avoir le tournis, pas vrai ?

         Nous détruisons d'autres vies mais nous nous détruisons aussi nous-mêmes car, en détruisant la forêt, nous nous privons de tonnes de carbone. Dites bonjour au réchauffement climatique !

         Nous sommes missionnés pour travailler sur le jaguar.

         Evidemment son habitat est fortement dégradé. Les propriétaires de ranches n’hésitent pas à le tuer pour protéger leur bétail. Bétail qu’il vient chasser parce que nous avons appauvri les proies sur son territoire... Sa population ne cesse de baisser, faisant de lui une espèce quasi menacée.

         Avec Rafael, nous nous sommes pris de passion pour un bébé jaguar. Nous le suivons toutes les semaines pour étudier son comportement et son adaptation à l’environnement. C’est super de le voir grandir et devenir plus aguerri de jour en jour. Nous rencontrons des peuples d’Indiens qui crient à l’aide, mais que personne n’entend. Qui va se manifester pour les aider ? Qui va défiler dans les rues pour sauvegarder ce qui fait de notre planète un lieu préservé et accueillant ? C’est à nous tous de nous mobiliser.

    Objectifs :  posséder l'un des objets suivants :

    +     posséder l'un des objets suivants :

    +     posséder l'un des objets suivants :

    +     posséder l'un des objets suivants :

    +     posséder l'un des objets suivants :

    +     posséder l'un des objets suivants :

    Cadeaux : Vous débloquez la pièce « Nouvelle Calédonie ». Si vous l’avez déjà débloquez lors d’une quête précédente, vous débloquez cette fois son extension 

    http://blog.feerik.com/wp-content/uploads/2013/06/veterinairessfrontiere2.png                

             

    Un léopard évolutif
      

     

         La Chine

         Nous en avons longuement parlé avec Rafael et nous avons décidé de faire nos bagages pour la Chine. Le panda est le symbole de notre association et j’ai toujours rêvé d’être au contact de l’un d’eux.

         Tout le monde connaît le pacifique panda, ce symbole de paix, mais, pourtant, malgré cela, cet animal est rare et menacé. Grâce à l’association qui les protège, leur nombre a augmenté. 

         Le panda ne se nourrit que de bambous. En détruisant les bambouseraies, on prive le panda de son habitat naturel. Depuis les dix dernières années la moitié des forêts de bambous ont été détruites, et il faut vingt ans pour que de nouveaux bambous puissent subvenir aux besoin des pandas. !... Cela permet de réaliser facilement l’ampleur du désastre.

         Pourtant les forêts continuent d’être abattues pour des terres agricoles, des mines, des routes... Mais, en plus de la déforestation, les pandas sont victimes des braconniers car leur fourrure se vend au prix fort sur le marché asiatique.

         Nous sommes logés dans un centre de soins, dans une des cinquante réserves naturelles de Chine. Nous y suivons un panda depuis sa naissance. Nous le voyons grandir chaque jour et évoluer en toute tranquillité dans sa réserve. C’est une grande joie de le sentir protégé et libre. 

         Les autorités chinoises font des efforts pour nous aider dans notre lutte, mais il faut rester vigilants et ne rien lâcher ; le panda est toujours sur la liste rouge des espèces menacées...

    Objectifs : posséder l'un des objets suivants :

    +     posséder l'un des objets suivants :

    +     posséder l'un des objets suivants :

    +     posséder l'un des objets suivants :

    Cadeaux : Vous débloquez la pièce « Chine »   +  

    http://blog.feerik.com/wp-content/uploads/2013/06/veterinairessfrontiere1.png

                  x 2   

    Un panda évolutif :

     

          Rejouer : l'une des plus belles histoires d'amour  + 50 $$$ pour les objets à acheter

    Attention pour pourvoir rejouer la seconde fin et vivre de nouvelles aventures il t'en coûtera 150 fee'z

    Cadeaux : Si vous avez validé précédemment "L'Amazonie", vous obtenez les cadeaux de "La Chine" et si vous avez validé précédemment "La Chine" vous obtenez les cadeaux de "L'Amazonie" (attention il vous faudra néanmoins acheter les objets demandés à l'étape la Chine / L'Amazonie)

     

    => Retour à la liste des aventures OMD

    => Présentation de OMD

    => Les événements à paliers

    => Les boutiques officielles

    => Les autres boutiques     => Les dragues

    => Les Niveaux-Objectifs               =>  Les trophées

    Croisière de rêve aux Caraïbes !

    Oh My Dollz ! Voir ma fiche : Zocha

    « Le Festival de Cannes 2013 !OMD a un fabuleux talent ! »

  • Commentaires

    1
    fille13410
    Mercredi 12 Juin 2013 à 08:52
    merci tu ma bc aider !!!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :